Top 5 des films qui sentent bon l’été

Si jamais vous êtes coincés à Paris cet été, qu’il fait trop chaud pour sortir et que vous ne savez pas quoi faire, la rédaction de Salles Obscures vous a concocté ce petit top 5 des films à voir, au frais, dans son canapé. Comédie, drame, horreur, il y en a pour tout les goûts ! 

 

1 – L’été de Kikujiro (1999) de Takeshi Kitano

Comédie dramatique japonaise, L’été de Kikujiro fait partie de ces films qui ne nous laissent pas de marbre. Au début de l’été, un jeune garçon décide, avec l’aide d’un ancien yakuza nommé Kikujiro, de partir chercher sa mère qu’il n’a pas vue depuis longtemps. Une amitié naitra entre les deux et ces derniers vivront et rencontreront plein de moments, de personnes insolites. L’été de Kikujiro est un véritable bijou, un vent de fraicheur et d’optimisme et c’est sans doute le meilleur film pour  découvrir la filmographie du grand Takeshi Kitano.

26-870x730.jpg

Le jeune Masao et l’ex-yakuza Kikujiro (joué par Takeshi Kitano lui-même)

 

2 – Dazed and confused (1993) de Richard Linklater 

Si jamais vous voulez voir 1h40 de Matthew McConaughey les cheveux longs et blonds, alors ce film est fait pour vous. Dazed and confused met en scène le dernier jour de lycée et donc la première nuit de vacances d’une bande de jeunes. Aujourd’hui, le film de Richard Linklater a acquis le rang de film culte et Quentin Tarantino le classe dans le top 10 de ses films préférés.

Capture d’écran 2019-06-12 à 16.32.17.png

Matthew McConaughey dans Dazed and confused

 

3 – Vendredi 13 (1980) de Sean S. Cunningham 

Véritable pionnier du slasher, film horrifique culte, Vendredi 13 est un incontournable. Le pitch ? Un vendredi 13, un jeune garçon du nom de Jason Voorhees meurt noyé au camp d’été de Crystal Lake. Le camp ferme mais quelques années plus tard, une bande de jeunes moniteurs l’ouvre à nouveau. La nuit d’un vendredi 13, ils disparaissent tous petit à petit.

friday2.jpg

 

4 – Massacre au camp d’été (1983) de Robert Hiltzik 

Encore un film qui se passe dans un camp d’été américain mais bien que Vendredi 13 soit un incontournable, Massacre au camp d’été reste dans l’ombre, seulement connu des amateurs du genre. Ici, Angela, une jeune fille ayant perdu sa famille dans un accident de bateau, part vivre chez sa tante. Cette dernière l’envoie en colonie de vacances dans un camp d’été où, petit à petit, toutes les personnes qui se moqueront d’Angela mourront. Rien que pour le twist final, Massacre au camp d’été vaut le coup.

Capture d’écran 2019-06-12 à 17.11.45.png

 

5 – Moonrise Kingdom (2012) de Wes Anderson

C’est l’été sur une île de la Nouvelle-Angleterre et deux enfants, amoureux, décident de s’enfuir de chez eux. Drôle, touchant, loufoque, Moonrise Kingdom a toutes les clés pour vous changer les idées. Mise en scène impeccable, musique d’Alexandre Desplat, un casting exceptionnel (de Bill Murray à Edward Norton en passant par Bruce Willis et Tilda Swinton), c’est encore un sans faute pour le réalisateur du Grand Budapest Hotel.

movie_-_Moonrise-Kingdom.jpg

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s