Tom Cruise possiblement dans le prochain Tarantino : bonne ou mauvaise nouvelle ?

L’acteur de 55 ans aurait été approché par Quentin Tarantino pour jouer dans son prochain film portant sur Charles Manson. Cette annonce est quelque peu déconcertante puisque dans l’esprit de la plupart des gens, Tom Cruise est réduit à un acteur de blockbuster ni bon ni mauvais, sans goûts ni couleurs. Quentin Tarantino, quant à lui, est connu pour le choix minutieux de son casting, avec de très bons acteurs dont les filmographies ne sont plus à refaire.

D’où nous vient ce paradoxe ?

Pour le comprendre et expliquer la perte de popularité de Tom Cruise, il faut s’intéresser à sa carrière.

Il commence par un petit rôle, à l’âge de 19 ans, dans un film de Franco Zeffirelli. Il continue ensuite en tournant avec deux grands réalisateurs : Francis Ford Coppola pour Outsiders et Ridley Scott pour Legend mais sa carrière décolle véritablement lorsqu’il obtient le rôle de Maverick dans Top Gun (réalisé par Tony Scott en 1986). Bien que le film ne soit pas exceptionnel, ce rôle mythique lui vaudra d’acquérir une grande réputation dans le monde du cinéma.

msdtogu_ec032_h-67a397bd-c35d-4304-aa9f-5d248c4185d6.jpg

Top Gun (Tony Scott, 1986)

A mon sens, Top Gun est loin d’être le film phare de Tom Cruise. En effet, un des rares rôles à m’avoir profondément bouleversé est celui qu’il joue dans Né un 4 juillet d’Oliver Stone.

Seconde œuvre d’un triptyque portant sur la guerre du Vietnam, Né un 4 juillet se place du point de vue américain, aux Etats-Unis. Tom Cruise joue le rôle principal : un jeune homme croyant, patriotique, persuadé d’être né pour combattre pour son pays au Vietnam. Il reviendra au bout de quelques mois, deux jambes en moins. Le film se concentre sur la descente aux enfers que va vivre le jeune homme une fois rentré aux Etats-Unis.

Je me souviendrais toujours de cette scène où le personnage devient littéralement fou : de retour chez lui après une soirée arrosée, il déambule dans sa maison en hurlant et pleurant contre sa famille, contre le monde. Tom Cruise est alors au sommet : le jeu de l’acteur est d’une justesse et d’une puissance rare.

Pour ceux que cette scène intéresse (et elle vaut vraiment le coup), ci-dessous le lien youtube :  https://www.youtube.com/watch?v=aBADjCeFnuU

ne-un-4-juillet-photo-tom-cruise-968983.jpg

Né un 4 juillet (Oliver Stone, 1989) 

Comment affirmer après un tel film que Tom Cruise est un mauvais acteur, se reposant entièrement sur son physique et sur des rôles d’espions ne le faisant pas sortir de sa zone de confort ?

Tom Cruise ne s’est pas arrêté là : Rain Main (Barry Levinson), Horizons Lointains (Ron Howard), Entretiens avec un vampire (Neil Jordan), Mission : Impossible (Brian de Palma), Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick), Magnolia (Paul Thomas Anderson).

Des années 80 aux années 2000, la carrière de Tom Cruise est un sans faute : il a joué pour les plus grands réalisateurs de l’époque, a tourné aux côtés des plus grands acteurs tels que Brad Pitt, Nicole Kidman, Robert Duvall, Paul Newman ou encore Dustin Hoffman.

Les années 2000 sont, elles aussi, plutôt bonnes. Tom Cruise joue à deux reprises aux côtés de Steven Spielberg : la première en 2002 dans Minority Report et la seconde en 2005 dans La guerre des mondes.

La-Guerre-des-mondes-les-retrouvailles-tendues-entre-Steven-Spielberg-et-Tom-Cruise.jpg

La guerre des mondes (Steven Spielberg, 2005)

Un de ses plus grands rôles des années 2000 est bien sûr Le dernier Samourai d’Edward Zick, fresque épique d’une rébellion samourai contre l’armée japonaise.

18369639.jpg

Le dernier Samourai (Edward Zick, 2003)

Dans le dernier Samourai, Tom Cruise joue le rôle d’un capitaine hanté par le souvenir de batailles sanglantes contre les Sioux. Il devient alors conseiller militaire de l’empereur japonais et se fait enlever par les samourais lors d’une bataille. Le film porte sur la confrontation entre deux mondes et deux époques.

Après le visionnage de tous ces films, affirmer que Tom Cruise est un mauvais acteur est comme affirmer que Léa Seydoux est une bonne actrice.

C’est tout simplement avoir une grande méconnaissance de la filmographie de l’acteur.

Pourtant, c’est à la fin des années 2000 que le drame survient …

En effet, en 2010, tout bascule.

Le film Knight and Day marque un tournant dans la carrière de l’acteur. L’affiche parle d’elle-même (on remarquera l’hilarant jeu de mots que la traduction française n’a pas choisi de garder) :

 

1AszSlXLOHGsuVrSgYPIQUvRCY8.jpg

Knight and day (James Mangold, 2010)

Par la suite, l’acteur ne va enchaîner que des blockbusters tous plus banals les uns que les autres : Jack Reacher, Rock Forever, la Momie… Rien à voir avec ce à quoi Tom Cruise nous avait habitué.

Il joue par la suite dans deux films de science-fiction de piètre qualité : Oblivion de Joseph Kosinski et dans Edge of Tomorrow, très mauvaise adapation de l’excellent manga All you need is kill.

On notera toutefois que les Mission : Impossible, bien que comportant de gros défauts, échappent à la règle : en effet, qui n’a pas tremblé devant la scène du Burj Khalifa de Mission : Impossible 4 ?

missionimpossible3_burjkhalifafeat_hd.jpg

Tom Cruise sur le tournage de Mission : Impossible – Protocole fantôme

Surtout lorsque l’on sait que Tom Cruise tient à faire toutes les cascades lui-même : il n’y a pas de cascadeurs pour le doubler, et joue chacune de ses scènes.

On ne peut absolument pas qualifier le jeu d’acteur de Tom Cruise de mauvais : celui-ci reste juste, si ce n’est brillant, dans absolument tous ces films. Les mauvais films dont il est la tête d’affiche ne sont des mauvais films qu’à cause du scénario et de la réalisation.

Mais alors, pourquoi Tom Cruise a-t-il choisi de s’embourber dans de tels rôles à partir des années 2010 ?

Pourquoi avoir choisi de s’empêtrer dans la figure du beau gosse ex-agent de la CIA volant toujours au secours d’une jeune et jolie fille ?

Bien que ne pouvant apporter de réponses concrètes autres que celle de l’argent, on peut déplorer ce basculement dans le côté obscur d’Hollywood.

C’est pourquoi l’annonce de la possibilité de voir Tom Cruise dans le nouveau Tarantino est une très bonne nouvelle.

Malgré les faux pas du début des années 2010, Tom Cruise est un immense acteur. Jouer aux côtés de Tarantino lui permettrait de revaloriser sa carrière et d’ajouter un nouveau réalisateur culte à la longue liste de ceux que sa filmographie comporte déjà et, qui sait, peut-être lui permettre de revenir sur le droit chemin.

 

2M

 

crédit image : Allociné, le journal du geek, Première.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s